Je participe
au FORUM
Je publie
un ARTICLE
Vous êtes : Accueil / 1er Âge | 0 - 3 ans > Santé / alimentation > Soigner l'allergie respiratoire de bébé
Dimanche 20 avril 2014

Soigner l'allergie respiratoire de bébé

Un budget pharaonique pour les mouchoirs, des éternuements à répétition, la fatigue due aux difficultés respiratoires... Heureusement, des solutions existent pour lutter contre les allergies respiratoires qui peuvent tant gêner bébé. Ces solutions permettent de réduire les symptômes et d'enrayer les risques d'aggravation. Pour cela, 4 étapes...

Comment diagnostiquer l'allergie respiratoire?

Il est évidemment essentiel, avant de pouvoir se soigner, de connaître l'existence de cette allergie; De savoir que les éternuements, difficultés respiratoires de Bébé sont dues à une allergie et non à un petit rhume comme supposé.

 

Une fois que l'allergie est diagnostiqué, l'allergologue rentre en jeu: premièrement, il est important de savoir de quel type d'allergie il s'agit: rhinite ou asthme, ce qui va déterminer le traitement à venir.

 

Enfin la plus grosse partie du diagnostique est bien évidemment l'identification de l'allergène grâce à des tests pratiqués par l'allergologue.

L'éviction et le contrôle de l'environnement

Une fois l'allergène identifié la première partie du traitement va consister à éviter cet allergène en contrôlant l'environnement et en le supprimant de l'environnement de bébé.

 

Techniques d'éviction dans A quoi Bébé est-il allergique?

 

On peut rajouter les précautions suivantes:

-Aérer le logement pendant au moins 20 minutes tous les jours

-Passer l'aspirateur tous les jours avec un filtre HEPA

-Nettoyer tous les 3 mois les bouches d'aération

-Entretenir tous les ans les chaudières

 

Cependant, il est difficile d'appliquer au quotidien ces règles et même en les appliquant, les allergènes restent relativement présent dans l'environnement. Il faut donc recourir à des traitements.

 

Traitements médicaux

iStock 000011344236Small

Les traitements médicamenteux sont disponibles avec l'ordonnance d'un allergologue mais aussi d'un généraliste. Il y a même quelques traitements que vous pouvez vous procurer librement en pharmacie, sans ordonnance, pour les symptômes peu intenses ou peu fréquents.

 

On peut citer les antihistaminiques surtout utilisés dans le cas d'allergie au pollen, les corticoïdes et les antileucotriènes pour l'asthme.

 

L'éducation thérapeutique est également un traitement possible : elle concerne surtout les personnes souffrant d'un asthme particulièrement sévère. Ce traitement consiste à apprendre à vivre avec la maladie: dédramatiser la situation, savoir que faire en cas d'urgence, maîtriser les mesures d'éviction... et ce dès l'enfance!

La désensibilisation

C'est le seul traitement susceptible de modifier l'évolution de la maladie allergique. Il consiste à réduire les symptômes et diminue le recours au traitement en opérant une sur-exposition à l'allergène. La désensibilisation se pratique auprès d'un allergologue.

Article de Eulalie Chantreux

CRÉÉ LE 28 MARS 2011

MODIFIÉ LE 10 AVRIL 2012

Noter cet article

Commenter cet article
Ils ont déjà donné leur avis (0)

SONDAGE

Pour ou contre la publicité dans les programmes jeunesse?

  • Pour
  • Contre
  • Sans opinion
3712 votants
mp4-fb
côté famille sur facebook côté famille sur twitter
Côté Famille 2009 - Mentions légales - Plan du site - Annoncer sur le site - Liens - Contact
Création de site Internet : GoldenMarket -