Je participe
au FORUM
Je publie
un ARTICLE
Vous êtes : Accueil / 1er Âge | 0 - 3 ans > Santé / alimentation > Surdité des bébés : comment la dépister ?
Mercredi 10 février 2016

Surdité des bébés : comment la dépister ?

Alors qu'il y a consensus sur un dépistage précoce des troubles de l'audition pour permettre le plus grand développement des capacités de communication de l'enfant, ses modalités ne font pas l'unanimité. Faut-il dépister de manière systématique à la maternité pour être rassuré sur l'ouïe de bébé ? Avec quel accompagnement des familles ? Et si l'enfant n'a pas été testé à la naissance (80% des bébés), quels signes doivent alerter les parents ?

La surdité, un handicap invisible

© Anette Linnea Rasmussen - Fotolia©Anette Linnea Rasmussen
Un bébé sur mille naît chaque année atteint de surdité profonde, soit environ 800 par an, dont 95% n'ont pas de parents sourds. A ces enfants s'ajoutent les 700 qui deviendront sourds avant l'âge de 3 ans, suite à une maladie (méningite...) ou une apparition tardive. La surdité a ceci de particulier qu'elle est un handicap invisible : du coup, elle est détectée avec beaucoup de retard dans 80% des cas, ce qui entraîne de lourdes conséquences sur l'acquisition du langage et le développement intellectuel de l'enfant.

Surdité de bébé: un dépistage tardif

Aujourd'hui en France, et malgré la mobilisation de nombreux professionnels, l'âge moyen du diagnostic est d'1 an et demi à 2 ans. Un retard significatif par rapport à d'autres pays européens, où le dépistage est mieux organisé. Chez nous, seuls les enfants à risque (poids de naissance inférieur à 1,5 kg, antécédents familiaux de surdité, exposition in utero à la rubéole ou la toxoplasmose, prématurés) sont systématiquement testés. Sinon, dans près de 70% des cas, ce sont les parents qui alertent le médecin après avoir constaté certaines anomalies chez leur enfant.

Pour y remédier, un programme expérimental de dépistage systématique néonatal, lancé par la Caisse nationale d'assurance maladie (CNAM), a été mis en place dans une trentaine de maternités à Bordeaux, Lille, Lyon, Marseille, Paris et Toulouse en 2005. Il était censé durer deux ans, à l'issue desquels, si les différentes données du programme étaient validées (coût, formation du personnel, matériel utilisé...), le dépistage serait généralisé à l'ensemble des maternités du territoire.

Article de Gaëlle Desportes

CRÉÉ LE 21 AVRIL 2009

MODIFIÉ LE 20 NOVEMBRE 2009

Noter cet article

Commenter cet article
Ils ont déjà donné leur avis (0)

ado Laurent Rochut césarienne pas d'enfants santé enfants choix du sexe alimentation bébé garde d'enfants enfants famille photo objet connecté grossesse tardive voyage sortir en famille tabac spectacle pour enfant alcool ennui vacances scolaires hygiène presse parents diversification alimentaire FIV adolescence sexe viol jouets éducation enfant smartphone réseaux sociaux femme accouchement mommyrexie stress éducation fertilité beaux-parents enfance sport pollution huitième mois Grippe A Hyperemesis Gravidarum syndrome Unicef psychologie bébé enfant enceinte septième mois parent chocolat divorce santé adolescence toilette mal au dos parents sorties en famille livres éveil santé bébé publicité magazine exposition anorexie hiver vaccin Münchhausen psychologie enfant vomissements bien-être pâques grossesse multiple alimentation femme enceinte fête recettes de cuisine femme enceinte Régie presse inceste danger loi maladie Münchausen naisssance sexualité brelfie bébé childfee société école contraception La Cause des mômes mère sommeil guide Hyperémèse gravidique soin bébé couple nausées ovocyte devoirs jeux quatrième mois prématuré orthophonie santé maman cancer gestation pour autrui pédophilie sixième mois allaitement no kid L’UNICEF en campagne... présidentielle alimentation fatigue mode enfant littérature jeunesse placenta internet grossesse adoption maman deuxième enfant troisième mois information pratique appli grands-parents scoliose cinéma dents bébé

SONDAGE

Quel père Noël êtes-vous?

  • Raisonnable. c'est peut-être Noël mais les enfants doivent apprendre la valeur de l'argent...
  • Contestataire. Noël c'est une fête commerciale alors service minimum!
  • Démesuré. Noël n'arrive qu'une fois dans l'année alors au diable la crise...
  • Réfractaire. Par culture ou par choix, je ne fête pas Noël...
1245 votants
Magazine indépendant d'informations sur la cause des enfants à travers le monde

magazine-indépendant-cause-des-momes
côté famille sur facebook côté famille sur twitter
Côté Famille 2009 - Mentions légales - Plan du site - Annoncer sur le site - Liens - Contact
Création de site Internet : GoldenMarket -