Je participe
au FORUM
Je publie
un ARTICLE
Vous êtes : Accueil / Jeune Maman > Accouchement > Les dangers liés au placenta après l’accouchement
Jeudi 18 décembre 2014

Les dangers liés au placenta après l’accouchement

placenta© istock

Une fois bébé sorti du ventre de sa mère, l’accouchement n’est pas terminé, d’autres contractions vont permettre au placenta de sortir à son tour. Une opération indispensable qui peut avoir des conséquences graves en cas non éjection de tout l’organe.
 

Une vingtaine de minutes après l’accouchement, de nouvelles contractions vont permettre au placenta de se décoller, entraînant avec lui les membranes qui entouraient le bébé. Cette étape s’appelle la délivrance.
Une sage femme vérifie alors si le placenta est sorti dans son intégralité. Le placenta est formé d’une masse de petits lobes rouges (les cotylédons) séparés par des sillons.
Aucun ne doit manquer à l’appel. Si c’était le cas, ce serait le signe qu’il n’a pas été expulsé en totalité. Comme cela pourrait entraîner un risque d’hémorragie, une révision utérine est alors nécessaire.

 

Les trois phases de la délivrance

La première phase est la phase de décollement. Elle dure 15 minutes, au cours desquelles de nouvelles contractions vont constituer un hématome derrière le placenta pour le refouler progressivement.

 

Ensuite, au cours de la phase d’expulsion, le placenta descend sous l’influence des contractions et de l’hématome rétroplacentaire.

 

Enfin, la phase d’hémostase empêche l’hémorragie et elle n’est possible que si tout le placenta est bien expulsé.

 

La révision utérine

Il arrive parfois que le placenta reste accroché à l’utérus et que la délivrance ne se fasse pas.

Le risque principal de cette rétention placentaire est la survenue d’une hémorragie génitale.
Au bout de 30 à 40 minutes, si le placenta n’est pas sorti, le médecin ou la sage femme ira le chercher dans l’utérus avec la main, sous anesthésie.

Hémorragie de la délivrance

L’hémorragie de la délivrance est une complication grave. Sa survenue doit entraîner une attitude très active de la part de l’équipe médicale. Cette hémorragie peut survenir dès la sortie du bébé ou parfois plusieurs heures après.
Les deux heures après l’accouchement correspondent à la période à risque.
C’est pourquoi les mamans restent en salle de naissance où elles sont surveillées après l’accouchement.

 

Le premier traitement est de pratiquer une révision utérine : la main est passée dans l’utérus sous anesthésie afin de vérifier qu’il est vide et qu’aucun morceau de placenta ou de membranes n’est resté à l’intérieur.
Le massage de l’utérus et l’injection de produits contractant l’utérus sont systématiques.
La plupart des traitements sont efficaces. Il faut savoir cependant que l’hémorragie de la délivrance est une des premières causes de mortalité maternelle et que le stade thérapeutique ultime peut-être l’ablation de l’utérus.

 

N’hésitez pas à demander à la sage femme si elle a reconstitué tout le placenta.

Article de Marie Deghetto

CRÉÉ LE 17 JANVIER 2012

MODIFIÉ LE 24 JANVIER 2012

Noter cet article

Commenter cet article
Ils ont déjà donné leur avis (4)
Severine a posté le Lundi 7 juillet 2014 à 12:10
« Je vais vous raconter mon histoire ....

Voilà j'ai vécu un début de grossesse formidable, aucun soucis....
A partir du 8 eme mois de grossesse (36SA+3jrs), tout s'effondre : taux de plaquettes qui baissent, une semaine plus tard on m'annonce que j'ai les symptômes d'une pré éclampsie + hellp syndrome ( taux d'albumine très élevé dans les urines ( 8g) et tension très élevée (15 voire 16) et des œdèmes !!! Jambes visage chevilles et pieds très très gonflé c'était très impressionnant !!!

De la, l'équipe médicale décide de me faire une césarienne car dangereux pour bébé et pour moi ....

Le soir même c'est partie .... La césarienne commence .... Ça secoue en tt cas !!
En 5 min le bébé est sortie, et faut compter 45 bonnes minutes pour tout refermer !
Je les entendais parler, je perdais beaucoup de sang car mon utérus était mou, donc dur apparemment pour refermer ...

Puis je descend en salle de réveil ... Je perds énormément de sang, j'avais trop trop froid, et dur de se réchauffer malgré un souffleur d'air chaud placé dans mon lit !

Et la c'est un peu la panique, mes taux sanguins sont mauvais donc perf de poche de sang + plasma....et je suis envoyé aux soins intensifs pour une surveillance plus approfondie.
Tout ce passe bien je retourne en chambre!!! Enfin !!! Trop dur la séparation avec j'en pouvais plus !!!
Voilà je passe une semaine à l'hôpital, mais je perdais beaucoup de sang au niveau d'la cicatrice de la cesarienne, j'ai insisté auprès du médecin qui m'a opéré qui lui m'a dit que c'était tout a fait normal !!! C'était mes bleus qui se résorbaient !!!!
Donc moi je fais confiance au médecin...ils me renvoient a la maison !

Et la la catastrophe commence ....

3 jours après mon retour a la maison, je perds énormément de sang et je perds de très gros caillots de sang ....
Partout dans l'appart c'était une vraie scène de crime !!
J'appelle les pompiers directement, direction hopital ... Et les médecins me font une écho ...
Ils s'aperçoivent quil me reste un morceau de placenta !!!

De la c'est la panique il m'envoie au bloc et je suis endormie ...

Et de la c'est le dossier médicale qui a parlé et mon homme qui m'a tout raconté ( il a été appelé en urgence)

Ils m'ont réouvert a la cicatrice pour enlever le placenta ( car par en bas ils n'avaient pas réussi )
Et je perds énormément de sang, et de la j'ai fait un arrêt cardiaque de 10min !!!
Sous la panique ils referment tout, et oublient une compresse à l'intérieur !!!!!

Je suis envoyé à un très bon hopital à Paris ( en hélicoptère car j'étais entre la vie et la mort )
Et la j'ai été très bien soigné, je suis restée 48h entre la vie et la mort !

Surtout que l'hôpital qui a oublié la compresse a prévenu celui de Paris 12h après pour dire " on a peut être oublié une compresse " car à Paris ils ne comprenaient pas pk j'étais a 40 de fièvre ...

Voilà .. Panique total pour la famille, mon homme ... Tout le monde était en pleure quand je suis revenue à moi !

Mon cœur reprend doucement de sa capacité mais il reprend très vite !

Les médecins m'ont dit que j'étais une miraculée ! J'étais tombée à 5 d'hémoglobine ....

Je sais que quand je "dormais" je ne voyais que des images de ma fille, c'est bizarre comment on se sent, j'avais l'impression de planer, de ne pas être de ce monde en fait ...

Ça fait maintenant deux semaines que je suis rentrée à la maison et j'essaie de ne pas y penser mais ac reste très dur !!!

Je comprends pas comment en 2014 ça peut encore arriver !!

Voilà j'avais juste besoin de témoigner de mon histoire et je ferai en sorte que ça ne se reproduise pas pour d'autres femmes !!! L'hôpital a fait connerie sur connerie je ne vais pas en rester la !!! »
aline a posté le Mercredi 30 janvier 2013 à 13:00
« cela fait 1 mois que j ai accoucher passer du 27 decembre 2012 et depuis 1 semaine retour de couche et la j ai des grosse pertes a remplir les couches en mm pas 10 min j perd des gros caillaux de sang j ai demander au medecin traitement qui lui ma donner des ampoules pr stoper le sang mais sa pas marcher hier j ai appeler la maternité ou j ai accoucher car tjrs des grosses pertes et la il me font une eco et en faite il reste du placenta il m on donner un traitement pr le faire evacuer tt seul cela me fait peur ... et j doit y retourner ds 2 jours refaire une eco et si c est pas partit il fon un curtage super je dit merci a la sage femme qui na pas verifier la placenta a la naissance car vu que c etait un accouchemen provoquer par perfusion les contractions elle aurai du continuer le produit apre accouchemen comme pr mon autre accouchement et eux l on pas fait voiula je stress »
cuniot a posté le Lundi 30 janvier 2012 à 21:35
« j'aimerai vous faire part également de mon expérience,voilà 2 mois et demi maintenant que j'ai accouchée de notre petite fille,1 mois et demi après après l'accouchement voici mon retour de couche,pour le moment tout aller bien,j'ai repris normalement ma pillule,le problème?c'est que depuis mon retour de couche il y a 21 jour,mes saignement ne s'arretent plus et sont plus abondants avec douleurs en bas du ventre et fièvre,ce matin écho d'urgence et verdict,reste de placenta au niveau de l'utérus donc en fin de semaine curetage pour tout aspirer... »
Anne a posté le Mardi 24 janvier 2012 à 15:55
« Je souhaiterais faire profiter les mamans et futures mamans de ma (mauvaise) expérience. Voilà, quelques jours après mon accouchement, je suis prise d'une hémorragie. Je vais aux urgences de la maternité, là où j'ai accouché. Le gynéco de garde découvre à l'écho un reste de membrane. Mais ce n'est pas le pire, il constate une infection de l'utérus. On me met donc sous antibio, on me donne un médicament pour me provoquer des contractions afin d'éliminer naturellement la chose et des ampoules pour stopper l'hémorragie. On me parle aussi de curetage si la membrane reste encore dans mon utérus 5 jours après cette consultation.Bref, c'est le flou artistique, je ne comprends pas ce qu'il m'arrive. J'ai peur car le terme de 'curetage' ne m'inspire pas. 5 jours plus tard, je retourne à la maternité voir MON gynéco qui, prend les choses avec légèreté et me dit que finalement, une varice utérine a éclaté d'où l'hémorragie. Un autre diagnostique alors qu'il ne m'a pas ausculté 5 jours auparavant. Alors pourquoi étais-je infectée ? Bizarre, bizarre. A l'heure actuel, j'ai encore des saignements et des douleurs utérines ! »
SONDAGE

Pour ou contre la publicité dans les programmes jeunesse?

  • Pour
  • Contre
  • Sans opinion
4817 votants
mp4-fb
côté famille sur facebook côté famille sur twitter
Côté Famille 2009 - Mentions légales - Plan du site - Annoncer sur le site - Liens - Contact
Création de site Internet : GoldenMarket -