Je participe
au FORUM
Je publie
un ARTICLE
Vous êtes : Accueil / SOS MAMANS > Enfant 1 - 2 ans > Alimentation Enfant > La diversification alimentaire après 12 mois : l'étape d'apprentissage
Dimanche 26 octobre 2014

La diversification alimentaire après 12 mois : l’étape d’apprentissage

A partir de 5/6 mois, bébé découvre de nouvelles saveurs, mais les apprécie t-il ? Quelques idées pour accompagner les premiers pas de son apprentissage alimentaire.

La diversification alimentaire en 2 temps

alimentation-diversification-bébé-12-mois©Gemüsestand / Sven Lilienthal
Depuis qu’il a 5/6 mois, bébé diversifie son alimentaire en découvrant les aliments autres que le lait. Pour la première fois de sa vie il goûte aux fruits et légumes, il essaye les viandes et poissons, il expérimente les féculents.

 Mais savoure t-il ces nouveautés ? Pour en être sûr, une seule solution : accompagner ses découvertes. Dès 12 mois, vous pouvez passer à la seconde étape de la diversification alimentaire : celle de l’apprentissage.

Besoins nutritionnels de bébé

Bébé vient de souffler sa première bougie ? Que doit-il manger…

 Entre 12 et 18 mois, bébé a besoin de 3 600 calories par jour réparties en 4 repas diversifiés. Soit 500 à 800 ml de lait, 20 grammes de viande ou poisson ou œuf, un céréale ou féculent à chaque repas ainsi que 5 portions de fruits et/ou légumes.

Entre 18 et 24 mois, bébé passe à 4 000 calories, toujours réparties en 4 repas. A noter que vers l’âge de deux ans, les besoins alimentaires diminuent et l’appétit peut devenir capricieux : c’est la période d’opposition. Il est important de maintenir la règle des 4 repas, sans forcer.

Entre 24 et 30 mois les besoins passent à 4 400 calories puis à 4 800 calories du 31e au 36e. A ces âges, la quantité de protéines (viandes, poissons, œufs) peut alors passer à 30g.  

Bébé varie ses repas: lui apprendre le plaisir de manger

12-mois-diversification-alimentaire©Kleinking beim essen / Sven Bähren
Apprendre à manger ce n’est pas seulement équilibrer l’alimentation de son enfant selon les bons conseils proclamés par les nutritionnistes et les pouvoirs publics, c’est aussi tenir compte de ses habitudes familiales, c’est respecter ses traditions culturelles ainsi que les goûts et l’appétit de bébé.

Apprendre à bien manger c’est par exemple emmener son enfant au marché pour lui faire découvrir les odeurs et les couleurs, les saveurs et les textures, c’est l’inciter à participer à la préparation des repas.

Favoriser la convivialité

A table, misez sur la convivialité pour améliorer la qualité des repas et faciliter la prise de nouveaux aliments ou d’aliments peu appréciés. Autrement dit, éteignez la télévision, asseyez-vous face à bébé et prenez le temps de manger ensemble.

 Finalement, manger ne se résume pas aux seuls besoins énergétiques de bébé.

Article de Delphine Barrais

CRÉÉ LE 31 MARS 2009

MODIFIÉ LE 17 DÉCEMBRE 2009

Noter cet article

Commenter cet article
Ils ont déjà donné leur avis (1)
isa169 a posté le Samedi 26 septembre 2009 à 18:06
« c'est essentiel de diversifier les aliments surtout beaucoup de fruit et légumes »
Ces articles peuvent vous intéresser :
SONDAGE

Pour ou contre la publicité dans les programmes jeunesse?

  • Pour
  • Contre
  • Sans opinion
4590 votants
mp4-fb
côté famille sur facebook côté famille sur twitter
Côté Famille 2009 - Mentions légales - Plan du site - Annoncer sur le site - Liens - Contact
Création de site Internet : GoldenMarket -