Je participe
au FORUM
Je publie
un ARTICLE
Vous êtes : Accueil / Côté Parents > Société > Albert Algoud : « Au pays des Droits de l’Homme, le droit à l’éducation des enfants handicapés est bafoué »
Dimanche 14 février 2016

Albert Algoud : « Au pays des Droits de l’Homme, le droit à l’éducation des enfants handicapés est bafoué »

Albert Algoud copie
Homme de télévision, d'écriture, de radio, de cinéma, Albert Algoud est aussi le père d'un garçon autiste de 19 ans. Malgré sa force au combat, il avoue aujourd'hui être écoeuré par la - non - prise en charge des autistes en France. Rencontre.
CM : Albert Algoud, pouvez-vous nous rappeler en quelques mots qui vous êtes ?

Albert Algoud : J'ai d'abord été prof de français, un prof de français un peu bizarre, à la fois bon et mauvais. Mauvais parce que je ne suivais pas les programmes mais bon parce que j'arrivais à faire lire les mômes. Aujourd'hui, j'ai de multiples activités. Je travaille pour la presse écrite, la radio, je suis auteur pour Laurent Gerra, je suis co-scénariste et co-dialoguiste pour le prochain film de Didier Bourdon. J'ai longtemps travaillé à Canal +, à France Inter, j'ai été rédacteur en chef de Fluide Glacial. Au départ, j'étais un guignol. Bref, j'ai coutume de dire qu'un jour, j'aurai un vrai boulot !

 

CM : Comment êtes-vous entré dans la bataille pour que les enfants autistes soient mieux pris en charge ?

AA : J'ai un enfant autiste qui a aujourd'hui 19 ans. C'est un homme et en même temps un enfant. Je suis entré dans ce chemin de croix et cette bataille quand on s'est rendus compte qu'il avait ce handicap, à l'âge d'un an et demi à peu près. Il y a 20 ans en arrière, les conditions étaient pires encore qu'aujourd'hui. Il n'y avait strictement rien hormis des initiatives isolées de parents comme l'écrivain Vautrin qui ont dû ferrailler très dur. En plus du manque de structures, du manque de personnel, du manque d'éducateurs, il y avait une omniprésence de la psychanalyse sur l'autisme, ce qui n'arrangeait rien. Pendant longtemps, à cause de la psychanalyse, on a estimé que c'était la mère qui était coupable de l'autisme de son enfant. Ca laissait les personnes autistes dans le dénuement le plus total parce que l'on s'imaginait que par le biais de la psychanalyse, on allait les sortir de là, ce qui est complètement aberrant.

Article de Anne-Claire Thérizols

CRÉÉ LE 11 AOûT 2009

MODIFIÉ LE 24 AOûT 2009

Noter cet article

Commenter cet article
Ils ont déjà donné leur avis (1)
LHOTE a posté le Jeudi 10 juin 2010 à 16:23
« ayant un "enfant" autiste de 27 ans, je reconnais dans ce récit notre parcours et je suis conscient que celui-ci se terminera avec moi,mais hélas pas pour mon fils.............. »

fertilité alimentation bébé naisssance stress viol scoliose devoirs L’UNICEF en campagne... présidentielle réseaux sociaux grossesse multiple choix du sexe huitième mois exposition enfants smartphone nausées école presse parents Münchausen santé maman soin bébé pollution parent inceste psychologie enfant adolescence santé enfants publicité magazine pas d'enfants pédophilie ovocyte prématuré sexe ado adoption ennui alimentation femme enceinte allaitement childfee césarienne pratique fête grossesse tardive diversification alimentaire beaux-parents Hyperemesis Gravidarum Grippe A La Cause des mômes vomissements spectacle pour enfant no kid photo hygiène quatrième mois sport grands-parents jouets placenta enceinte contraception femme sexualité vacances scolaires cinéma garde d'enfants Laurent Rochut mode enfant alimentation chocolat guide santé bébé recettes de cuisine gestation pour autrui famille mal au dos divorce éducation grossesse mère jeux accouchement alcool Münchhausen sommeil troisième mois société information littérature jeunesse appli orthophonie FIV enfant anorexie syndrome Régie presse cancer objet connecté bébé livres éveil tabac toilette enfance bien-être brelfie sortir en famille septième mois fatigue couple éducation enfant loi psychologie bébé femme enceinte maman voyage Unicef danger vaccin sixième mois Hyperémèse gravidique parents dents bébé internet maladie santé adolescence pâques mommyrexie deuxième enfant hiver sorties en famille

SONDAGE

Quel père Noël êtes-vous?

  • Raisonnable. c'est peut-être Noël mais les enfants doivent apprendre la valeur de l'argent...
  • Contestataire. Noël c'est une fête commerciale alors service minimum!
  • Démesuré. Noël n'arrive qu'une fois dans l'année alors au diable la crise...
  • Réfractaire. Par culture ou par choix, je ne fête pas Noël...
1257 votants
Magazine indépendant d'informations sur la cause des enfants à travers le monde

magazine-indépendant-cause-des-momes
côté famille sur facebook côté famille sur twitter
Côté Famille 2009 - Mentions légales - Plan du site - Annoncer sur le site - Liens - Contact
Création de site Internet : GoldenMarket -